IDAHOT : une mobilisation tous terrains

A l’occasion du week-end du 17 mai, Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, Équinoxe Nancy Lorraineet ses militant-e-s seront mobilisés sur 2 jours pour rappeler, à partir d’outils pédagogiques complémentaires, l’importance cruciale de lutter contre toutes les formes de LGBT-phobies.

•Samedi  16 mai, de 9h30 à 12h à l’Excelsior (Nancy)Petit-déjeuner/débat « Homophobie/Transphobie : vision NET ». Remise en lumière par la plainte de Ian Brossat, élu parisien ouvertement homosexuel et victime de harcèlement homophobe sur les réseaux sociaux, la thématique sera détaillée par :Me Stéphane Massé, ancien bâtonnier de Nancy, qui apportera un éclairage juridique sur les réponses pénales à apporter ;Dr Samuel Nowakowski, expert en identités numériques, qui apportera un éclairage plus sociologique du rapport à l’anonymat et des nouveaux effets pervers des technologies actuelles de l’information/communication.

L’objectif est d’apporter des réponses concrètes aux victimes, et aux associations militantes qui peuvent les accompagner juridiquement, pour combattre par le droit cette haine aveugle, loin d’être virtuelle, et en plein essor.

•Samedi  16 mai, de 16h à 18h (Nancy-centre)
La troupe d’improvisation Et pourtant elle tourne encore…jouera pendant 1h les saynètes « Qu’est-ce que c’est ? » au cœur de Nancy pour interpeller les passants sur l’homophobie et la transphobie (16h – 16h30 : Place Maginot / 17h – 17h30 : Place Charles III). Les militant-e-s du Centre LGBT appuieront la mise en scène et sensibiliseront les passants, en développant les échanges suscités par le spectacle.Ce 2ème mode d’action, sous l’angle culturel et humoristique, a pour mission d’aller au contact direct du public non-LGBT, pour rappeler l’importance de lutter contre les préjugés en apparence anodins, mais en réalité particulièrement nocifs pour le bien-être des LGBT et leurs amis.

Les actions de prévention seront clôturées par 2 manifestations :

  • Samedi 16 mai à 18h au Centre LGBT de Lorraine-Sud (Point Central – Nancy), la comédienne nancéienne Graziella proposera un conte musical aux bénévoles et aux passants sensibilisés toute la journée. L’angle théâtral servira cette fois à la prévention des discriminations faites en raison du sexe et de l’identité de genre.
  • Enfin, dimanche 17 mai à 19h, une conférence-débat sur le thème « Sexe, genre et droit » prendra place au Centre Culturel Autogéré de Nancy(CCAN), en partenariat avec l’Association Nationale Transgenre et le collectif féministe Debout !,pour sensibiliser public et associations aux discriminations transphobes en France.

De la haine théorisée des réseaux extrémistes aux préjugés plus insidieux qui empoisonnent les personnes au quotidien, l’homophobie et la transphobie prennent des formes infiniment variées, et méritent des réponses différenciées. Si ce week-end éminemment symbolique permet de mettre le focus médiatique sur nos actions, celles-ci se poursuivent toute l’année auprès de tous les publics, par l’accueil-écoute, le soutien juridique aux victimes, et la sensibilisation.

L’homophobie et la transphobie tuent encore chaque année en France. C’est par notre mobilisation quotidienne et une prise de conscience réelle des pouvoirs publics que nous pourrons éradiquer ces insupportables drames.