JOURNÉE MONDIALE DE PRÉVENTION DU SUICIDE : NE RESTEZ PAS SEUL-E-S !

A Nancy, le 10 septembre 2016
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 800 000 personnes par an meurent en se suicidant ; le nombre de tentatives est évidemment bien plus important. Plus de 10 000 personnes disparaissent chaque année en France (pour près de 200 000 tentatives) par suicide, qui est la 2ème cause de mortalité chez les 15-24 ans (après les accidents de la route) et la 1ère chez les 25-34 ans, ce qui la place parmi les pays européens les plus touchés.
Si l’on zoome sur les populations lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI), les chiffres sont encore plus frappants. Elles se suicideraient – selon l’estimation la plus basse – 4 fois plus que la moyenne. 30% des jeunes transgenres auraient fait au moins une tentative. Aucune classe d’âge n’est épargnée, mais les plus jeunes et les plus âgé-e-s sont les principales victimes.
SORTIR DE L’ISOLEMENT, BRISER LES TABOUS
Ce samedi 10 septembre a lieu la Journée mondiale de prévention du suicide. Tout au long de l’année, nos associations se mobilisent pour apporter écoute, soutien et entraide à l’égard des personnes LGBTI qui sont isolées, en questionnement, en difficulté et/ou discriminées à raison de leur orientation sexuelle et/ou de leur identité de genre.
Notre action ne se limite pas à agir au contact des personnes directement touchées par le mal-être. Par notre combativité face aux discriminations d’État, nous exigeons l’égalité des droits, sans concession, pour fournir un bouclier juridique et judiciaire aux personnes LGBTI. Un-e citoyen-ne protégé-e par la loi est un-e citoyen-ne en meilleure sécurité psychologique.
Enfin, l’une de nos missions est de sensibiliser inlassablement au poids des mots qui blessent et qui tuent, en particulier dans les médias de masse, à l’heure où se gausser des « travelos » sur TF1 ou des « madame-monsieur » sur Canal+ est encore considéré comme acceptable en 2016, au mépris des personnes écrabouillées au quotidien par les préjugés et les agressions de toutes sortes.
NE RESTEZ PAS SEUL-E-S : DES ASSOCIATIONS SONT LÀ POUR VOUS AIDER
À travers le Centre LGBT du Point Central, Équinoxe, Spoutnik Nancy et l’Association Nationale Transgenre unissent leurs forces à Nancy et en Lorraine pour venir en aide à toutes les personnes LGBTI et leurs proches, sans distinction.
Nous invitons toutes les personnes isolées à se rapprocher des associations LGBT, à Nancy comme ailleurs, pour trouver une écoute bienveillante et une communauté de valeurs, et afin de faire reculer durablement le mal-être, qui peut déboucher sur le suicide ou entraîner de nombreuses conduites à risques. Enfin, nous appelons l’ensemble des pouvoirs publics à prendre enfin la mesure du problème : outre les agressions et les crimes commis, les LGBT-phobies provoquent des milliers de suicides chaque année.
Face aux LGBT-phobies, tolérance zéro !
 
CONTACTS :

  • Jérémy BAUDOIN – Président Équinoxe Nancy
  • Kévin GALET – Animateur Spoutnik Nancy
  • Delphine RAVISÉ-GIARD – Porte-parole Association Nationale Transgenre