Bisexualité : une orientation mal comprise

A l’approche de la Journée Internationale de la Bisexualité le 23 septembre 2019, Equinoxe rappelle son attachement à faire évoluer les mentalités sur la bisexualité et la biphobie, y compris au sein des communautés LGBTI+. 

La bisexualité et la pansexualité font encore l’objet de préjugés bien ancrés. Taxées de mode, soupçonnées de vivre une “passade” ou accusées de tendances à l’infidélité sexuelle, les personnes bisexuelles et pansexuelles font l’objet d’une certaine condescendance au sein des communautés LGBTI+. 

La biphobie est un obstacle à l’égalité des droits ! Dans le monde, la bisexualité (orientation non-hétérosexuelle) fait partie des critères sur lesquels se fondent certains Etats et sociétés pour discriminer ou violenter des personnes. En France, l’obtention du droit d’asile pour les personnes bisexuelles est par ailleurs plus difficile que pour les personnes homosexuelles, car les officiers de protection ne maîtrisent pas la complexité des questions relatives à l’orientation sexuelle !

Les enjeux de santé de la biphobie sont importants. Rappelons que les personnes bisexuelles de genre masculin font partie des catégories cibles des politiques de prévention sous le sigle “HSH”*, mais que les enjeux de santé des personnes bisexuelles en général – femmes, hommes, personnes cisgenres ou transgenres – sont mal maîtrisés. Par ailleurs, les personnes bisexuelles font encore l’objet d’un traitement spécifique au don du sang, au même titre que les hommes gays.

Une journée d’action le 21 septembre

Equinoxe appelle les personnes bisexuelles à s’engager et à s’affirmer au sein d’Equinoxe pour défendre leurs droits. Elle rappelle les contacts noués entre notre association et l’association Bi’Cause, dont les brochures sont à disposition au sein de notre Centre LGBTI+.

Equinoxe appelle les non-concerné·es à interroger leurs préjugés sur la question bisexuelle, récurrente au sein des Centres LGBTI+. Les personnes bisexuelles, femmes ou hommes, ne doivent pas se voir opposer le moindre doute sur la légitimité de leurs orientations ou la sincérité de leurs désirs, a fortiori au sein des communautés LGBTI+.

Une marche aura lieu à Paris le 22 septembre à 14 h. (Evénement Facebook)

Samedi 21 septembre, à l’approche de cette Journée Internationale de la Bisexualité, Equinoxe organise une discussion sur ce sujet pendant sa permanence de 14 h à 17 h.

L’emblème bisexuel sera mis en avant dans nos locaux (drapeaux et badges seront en vente au local), ainsi que les brochures de l’association. Nous appelons les personnes bisexuelles à s’organiser, localement et nationalement, pour cette cause encore mal connue et surtout mal comprise. Vous pouvez adhérer à l’association Bi’Cause directement en ligne.

▶︎ Venir à la permanence bifriendly du 21 septembre au 5 Place Carnot à Nancy, dès 14 h.

Pour plus d’informations : www.bicause.fr/ 

*Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes