Asile

Introduction

Les exilé·e·s LGBTI+ sont les personnes qui ont dû fuir leur pays d’origine, ont survécu à leur voyage et ont trouvé refuge en Europe. L’une des missions d’Equinoxe est de les accueillir, de les intégrer à notre association, de les accompagner dans leur procédure de demande d’asile et de militer pour l’effectivité des droits des personnes LGBTI+, d’où qu’elles viennent et où qu’elles soient.

Depuis 2011, Equinoxe a inscrit cet objectif dans ses statuts : « (…) défendre et (…) promouvoir le droit à l’asile et au séjour des personnes LGBTI+ victimes de persécutions LGBTIphobes dans leur pays d’origine et, en complément des services sociaux et des avocats, (…) contribuer par son expertise sur les questions LGBTI+ à l’effectivité de ce droit par l’accompagnement des personnes notamment devant l’OFPRA, la CNDA et les autorités de l’État et des organisations internationales. »


Les missions

Accueillir

Les permanences de l’association sont ouvertes aux personnes LGBTI+ en situation de demande d’asile. Elles peuvent venir seul·e·s ou avec des ami·e·s pour prendre une boisson chaude et discuter, se réchauffer, lire des livres ou jouer. Elles peuvent bénéficier d’un accueil-écoute et être conseillées sur les moyens de trouver de l’aide au sein ou à l’extérieur de l’association.

Une permanence asile a été mise en place en 2018, les jeudis de 15 h à 17 h, pour leur permettre de s’entretenir plus longuement avec des bénévoles compétents sur le droit d’asile. Ces permanences spécifiques sont également des moments d’échange, de convivialité et d’entraide.

Intégrer

Les exilé·e·s LGBTI+ peuvent participer à nos activités conviviales et culturelles, aux soirées à thème et aux événements militants (Marche des fiertés LGBTI+, Rassemblement du 17 mai, etc.). Ces personnes participent également aux assemblées générales, aux réunions de la commission internationale et asile. Elles tissent également des liens entre notre association et des associations amies, comme la Ligue des Droits de l’Homme ou AIDES.

Grâce aux personnes LGBTI+ en situation de demande d’asile, Equinoxe a changé : elle est une association française et européenne, mais aussi un peu sierra-leonaise, nigériane, congolaise, camerounaise, albanaise, togolaise, algérienne, etc.

Equinoxe a rédigé une partie de son site en anglais, langue véhiculaire maîtrisée par une partie croissante de nos membres. Elle communique en anglais via l’application Telegram.

Accompagner

Les militant·e·s accompagnant les exilé·e·s LGBTI pour leurs démarches administratives mènent une action spécifiques. Nous ne sommes ni des psychologues, ni des travailleurs ou travailleuses sociales, ni des juristes ou avocats de formation capables de maîtriser les arcanes du droit d’asile.

Si la démarche d’Equinoxe s’inscrit dans la procédure de demande d’asile, il s’agit surtout d’accompagner la personne sur le plan humain. Notre action consiste :

  • A écouter la personne avec bienveillance ;
  • A aider la personne à formuler clairement son récit de vie, à l’oral et à l’écrit ;
  • A habituer la personne à s’exprimer librement sur son orientation sexuelle ou son identité de genre ;
  • A développer l’estime de soi ;
  • A apporter à la personne un soutien moral et psychologique.

Equinoxe est appelée à apporter son aide par tous les moyens : courriers aux institutions, relais auprès d’associations spécialisées sur le droit d’asile, etc. Ponctuellement, elle peut apporter aux personnes un soutien matériel concret dans les limites de ses maigres moyens. Les militant·e·s d’Equinoxe peuvent aussi ponctuellement accompagner les personnes LGBTI+ à Paris.

Militer

Si nous pouvons contribuer un peu à l’effectivité du droit à l’asile et au séjour des personnes LGBTI+, ce droit dépend en grande partie des politiques publiques. Or, ces dernières années, la législation française s’est particulièrement durcie contre les exilé·e·s. Equinoxe surveille donc de prêt les décisions politiques et est amenée à s’exprimer sur les carences graves du droit d’asile en France.

Les relations avec d’autres associations contribuent également à renforcer nos compétences, mais également à nourrir des liens de solidarité à l’échelon local comme à l’échelon national. Localement, nous sommes solidaires des associations actives dans le champ du droit d’asile, à l’instar de la Ligue des Droits de l’Homme et d’Amnesty Internationale. Nationalement, les rencontres d’été de 2017 de la Fédération LGBTI+ ont contribué à la formation du bureau, grâce à la compétence de l’association Quazar (Centre LGBTI+ d’Angers). Depuis un an, les associations LGBTI+ de France qui agissent dans le champ du droit d’asile se sont coordonnées.

Enfin, l’association demeure très attentive à la question de la dépénalisation et de la démédicalisation des différences liées au genre, à l’orientation sexuelle ou au sexe.


Les actions

Permanence hebdomadaire (Weekly meetings)

Les permanences associatives sont ouvertes le jeudi dès 15 h au Centre LGBTI+ de Nancy, situé au 5 rue Carnot. Les personnes en situation de demande d’asile peuvent s’y présenter à des bénévoles formés pour rejoindre le programme qui leur est consacré.

Bulletin spécial

En vous abonnant à nos listes mail, vous pouvez choisir de vous abonner à notre bulletin spécial « asile » qui comprend des informations régulières, concernant l’ouverture des permanences, des conseils sur la procédure et sur les démarches à suivre.

Bulletin (en plus !)

Souvenir de FannyAnn Eddy

Le 29 septembre 2018, Equinoxe a organisé un rassemblement en hommage à FannyAnn Eddy, militante LGBTI assassinée le 29 septembre 2004 à Freetown en Sierra Leone. Elle est célèbre pour avoir fondé la première organisation LGBT en Sierra Leone en 2002 et avoir prononcé un célèbre discours devant la commission des droits de l’homme des Nations Unies.

Equinoxe Nancy 2019