Tous les articles par kevin

Equinoxe : mode d’emploi

Les temps d’ouverture du Centre LGBTI+ ont Ă©voluĂ©. Avec le succĂšs grandissant de l’association depuis son installation au centre ville, Ă  deux pas du point central, les permanences bihebdomadaires sont rĂ©guliĂšrement bondĂ©es (en moyenne 25 personnes, avec des pointes Ă  40 personnes). De janvier Ă  juin, nous avons enregistrĂ© plus de 1000 entrĂ©es.

Permanences généralistes

Les permanences gĂ©nĂ©ralistes ont lieu pendant les cafĂ©s associatifs, le mercredi de 19h30 Ă  21h30 et les samedis de 14h Ă  17h.  Ouverts Ă  tou·te·s, le cafĂ© associatif est un moment convivial. L’association met Ă  disposition du public des boissons chaudes (thĂ© ou cafĂ©). L’entrĂ©e est libre. A cette occasion, toute personne qui le demande peut bĂ©nĂ©ficier d’un accueil-Ă©coute personnel et confidentiel. 

Permanence de l’ANT

Nos partenaires de l’ANT (Association Nationale Transgenre), membre depuis toujours d’Equinoxe, organisent deux permanences par mois :

  • Le 2e dimanche du mois de 14 h Ă  17h
  • Le 3e mardi du mois de 19h Ă  22h.

A cette occasion, vous pouvez partager un moment de convivialitĂ© avec les militant·e·s mais aussi bĂ©nĂ©ficier d’un accueil-Ă©coute personnel par des bĂ©nĂ©voles formé·e·s.

Activités culturelles et conviviales

Le centre ouvre Ă©galement Ă  d’autres occasions, indiquĂ©es dans notre agenda 📅. Ainsi, de temps Ă  autres, nous ouvrons le bar associatif le samedi soir, de 19h Ă  22h, pour que chacun·e puisse partager un moment convivial dans un cadre agrĂ©able. De mĂȘme, le centre ouvre ses portes Ă  l’occasion du cinĂ©-club un dimanche par mois.

RĂ©union hebdomadaire

La plupart des Ă©vĂ©nements mentionnĂ©s ci-avant sont libres. Chacun·e peut s’y rendre librement, mais sans avoir adhĂ©rĂ©. Chaque semaine, les membres de l’association peuvent Ă©galement se rendre aux rĂ©unions hebdomadaires destinĂ©es Ă  travailler et Ă  Ă©changer.

Ces rĂ©unions sont consacrĂ©es au travail, soit entre tous les bĂ©nĂ©voles qui le souhaite, soit dans le cadre des 5 commissions de l’association :

  • Commission Marche des FiertĂ©s LGBTI+ đŸłïžâ€đŸŒˆ
  • Commission Santé ⚕
  • Commission Éducation đŸ‘šđŸŒâ€đŸ«
  • Commission Culture et ConvivialitĂ©Â đŸŽŒđŸŽž
  • Commission Jeunesse đŸ‘§đŸŒđŸ‘ŠđŸœ

Pour connaitre le mandat attribuĂ© Ă  chaque commission, vous pouvez vous rendre ici. Pour y participer, il suffit de le demander en prenant contact avec l’association.

LETTRE À FRANCE

A Nancy, le 19 avril 2016

Le samedi 4 juin prochain se dĂ©roulera la Marche des FiertĂ©s Lesbienne, Gay, Bi et Transgenre (LGBT) de Nancy. OrganisĂ©e par Équinoxe Nancy, ses partenaires du Centre LGBT de Lorraine-Sud (Association Nationale Transgenre, Spoutnik Nancy) et de nombreux partenaires issus des milieux associatifs, syndicaux et politiques progressistes, cette manifestation est le principal Ă©vĂ©nement LGBT du sud lorrain, rassemblant au moins 2000 personnes.

Il s’agit de la derniĂšre Ă©dition de cette marche avant les Ă©chĂ©ances Ă©lectorales de 2017 : l’élection prĂ©sidentielle en avril-mai, puis les Ă©lections lĂ©gislatives en juin. FidĂšles Ă  notre tradition revendicative et combative, nous souhaitons rappeler avec force notre colĂšre face aux renoncements coupables du gouvernement socialiste, qui a trahi nombre de promesses Ă©lectorales en matiĂšre de droits LGBT, et qui assume dĂ©sormais ouvertement sa crainte de La Manif Pour Tous et consorts.

Certes, comme dirait l’autre, les promesses n’engagent que ceux qui y croient, et dĂšs 2012 nous avions mis en garde toutes celles et ceux qui avaient signĂ© un chĂšque en blanc au candidat Hollande. Issu d’un courant politique « prudent » – pour ne pas dire frileux – sur les questions LGBT, François Hollande a hĂ©las confirmĂ© tous les doutes que nous avions placĂ©s en lui. Il y a certes eu le « mariage pour tous » de 2013, caution progressiste du prĂ©sident. Mais ce gouvernement aurait dĂ» faire adopter ce texte plus rapidement, pour interrompre cette interminable mobilisation des mouvements rĂ©actionnaires voire ouvertement nĂ©ofascistes, et la violente rĂ©surgence de l’homophobie et de la transphobie, dont on mesure la gravitĂ© des consĂ©quences pour nous. Enfin, cette rĂ©forme ne nous fera pas fermer les yeux sur les oublis volontaires du gouvernement :

  • La procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e (PMA) reste rĂ©servĂ©e aux femmes hĂ©tĂ©rosexuelles et mariĂ©es (ou en couple depuis au moins 2 ans), excluant toutes les femmes lesbiennes et cĂ©libataires qui doivent s’exiler pour simplement concevoir leur enfant.
  • Les personnes transgenres sont toujours stĂ©rilisĂ©es de force pour obtenir un Ă©tat civil en concordance avec leur apparence, les plaçant dans une intolĂ©rable prĂ©caritĂ© face Ă  l’emploi, au logement, Ă  la protection sociale et Ă  de nombreuses dĂ©marches Ă©lĂ©mentaires du quotidien.
  • Les homosexuels et bisexuels masculins restent discriminĂ©s face au don du sang, ou dans le meilleur des cas soumis Ă  trĂšs puritaine obligation d’abstinence de 12 mois.

Il reste moins d’un an au gouvernement et Ă  sa majoritĂ© pour agir, et suivre la voie d’un nombre croissant d’États qui avancent rĂ©solument vers l’égalitĂ© des droits. Pour ne citer que le changement d’état civil libre et gratuit en mairie des personnes transgenres, rappelons par exemple que le Parti Socialiste français est beaucoup plus conservateur et rĂ©pressif que les droites colombienne, argentine ou encore norvĂ©gienne


Pour voter efficacement en 2017, nous nous assiĂ©rons sur les promesses ! Nous exigeons l’égalitĂ© et nous enverrons un message sans Ă©quivoque le 4 juin prochain :

AGISSEZ ou DÉGAGEZ !

Nous dĂ©voilons Ă  l’occasion de ce communiquĂ© le visuel officiel de la Marche des FiertĂ©s LGBT de Nancy 2016 :