Archives de catégorie : Marche des Fiertés LGBTI+

Actualités liées à la Marche des Fiertés LGBTI+

Samedi 4 juin : marche des fiertés LGBT à Nancy

A Nancy, le 3 février 2016
La prochaine édition de la Marche des Fiertés LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Transgenres) de Nancy aura lieu le samedi 4 juin 2016.
Elle sera organisée par Équinoxe Nancy, épaulée par ses partenaires du Centre LGBT Lorraine-Sud, en particulier l’Association Nationale Transgenre (ANT) et les étudiant-e-s LGBT de Spoutnik Nancy, ainsi que par les nombreux membres de soutien de l’événement, parmi lesquels figurent des syndicats de salariés et d’étudiants, des associations des Droits de l’Homme, des entreprises LGBT-friendly, des partis politiques et quelques élu-e-s prenant position publiquement pour l’ensemble de nos principales revendications.
Depuis 2015, celles-ci demeurent hélas inchangées :
– l’application du mariage républicain dans toutes les mairies et pour tous les couples binationaux ;
– l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes ;
– le changement d’état civil libre et gratuit, en mairie, pour les personnes transgenres ;
– la réintégration des homosexuels et bisexuels masculins dans le circuit transfusionnel aux mêmes conditions que les autres donneurs.
Pour cette dernière édition avant la prochaine élection présidentielle, notre état d’esprit général est à la colère face aux renoncements répétés du pouvoir exécutif, qui a sacrifié l’ouverture de la PMA à toutes les femmes et le respect des personnes transgenres à travers le changement d’état civil libre et gratuit, au nom des archaïsmes religieux défendus par la « Manif pour Tous ».
Gouverner au nom de la peur des intégristes homophobes, transphobes et sexistes, préférer diviser les Français-es au lieu de les rassembler par la solidarité et l’égalité des droits, n’est assurément pas le chemin pour construire une société apaisée où il fait bon vivre ensemble.

Le message politique et militant qui sera délivré sera donc clair : si les élu-e-s veulent les voix des mouvements progressistes en avril 2017, ils doivent agir avant !

Après le grand succès populaire et festif de l’édition du 30 mai 2015, qui avait rassemblé plus de 2000 personnes d’après la police, la Marche 2016, qui traversera à nouveau tous les quartiers les plus fréquentés de Nancy, attend un succès au moins équivalent.
 

LETTRE À FRANCE

A Nancy, le 19 avril 2016

Le samedi 4 juin prochain se déroulera la Marche des Fiertés Lesbienne, Gay, Bi et Transgenre (LGBT) de Nancy. Organisée par Équinoxe Nancy, ses partenaires du Centre LGBT de Lorraine-Sud (Association Nationale Transgenre, Spoutnik Nancy) et de nombreux partenaires issus des milieux associatifs, syndicaux et politiques progressistes, cette manifestation est le principal événement LGBT du sud lorrain, rassemblant au moins 2000 personnes.

Il s’agit de la dernière édition de cette marche avant les échéances électorales de 2017 : l’élection présidentielle en avril-mai, puis les élections législatives en juin. Fidèles à notre tradition revendicative et combative, nous souhaitons rappeler avec force notre colère face aux renoncements coupables du gouvernement socialiste, qui a trahi nombre de promesses électorales en matière de droits LGBT, et qui assume désormais ouvertement sa crainte de La Manif Pour Tous et consorts.

Certes, comme dirait l’autre, les promesses n’engagent que ceux qui y croient, et dès 2012 nous avions mis en garde toutes celles et ceux qui avaient signé un chèque en blanc au candidat Hollande. Issu d’un courant politique « prudent » – pour ne pas dire frileux – sur les questions LGBT, François Hollande a hélas confirmé tous les doutes que nous avions placés en lui. Il y a certes eu le « mariage pour tous » de 2013, caution progressiste du président. Mais ce gouvernement aurait dû faire adopter ce texte plus rapidement, pour interrompre cette interminable mobilisation des mouvements réactionnaires voire ouvertement néofascistes, et la violente résurgence de l’homophobie et de la transphobie, dont on mesure la gravité des conséquences pour nous. Enfin, cette réforme ne nous fera pas fermer les yeux sur les oublis volontaires du gouvernement :

  • La procréation médicalement assistée (PMA) reste réservée aux femmes hétérosexuelles et mariées (ou en couple depuis au moins 2 ans), excluant toutes les femmes lesbiennes et célibataires qui doivent s’exiler pour simplement concevoir leur enfant.
  • Les personnes transgenres sont toujours stérilisées de force pour obtenir un état civil en concordance avec leur apparence, les plaçant dans une intolérable précarité face à l’emploi, au logement, à la protection sociale et à de nombreuses démarches élémentaires du quotidien.
  • Les homosexuels et bisexuels masculins restent discriminés face au don du sang, ou dans le meilleur des cas soumis à très puritaine obligation d’abstinence de 12 mois.

Il reste moins d’un an au gouvernement et à sa majorité pour agir, et suivre la voie d’un nombre croissant d’États qui avancent résolument vers l’égalité des droits. Pour ne citer que le changement d’état civil libre et gratuit en mairie des personnes transgenres, rappelons par exemple que le Parti Socialiste français est beaucoup plus conservateur et répressif que les droites colombienne, argentine ou encore norvégienne

Pour voter efficacement en 2017, nous nous assiérons sur les promesses ! Nous exigeons l’égalité et nous enverrons un message sans équivoque le 4 juin prochain :

AGISSEZ ou DÉGAGEZ !

Nous dévoilons à l’occasion de ce communiqué le visuel officiel de la Marche des Fiertés LGBT de Nancy 2016 :

Nous avons le sens de la famille !

Le samedi 3 juin prochain aura lieu la Marche des Fiertés Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Transgenres, Intersexes et leurs allié·e·s (LGBTI+) de Nancy, au départ de la Place de la Carrière. Organisée par Équinoxe et ses partenaires du Centre LGBTI+ de Nancy (Association Nationale Transgenre et Spoutnik Nancy), soutenue par toutes les associations représentatives de la région* et parrainée par de nombreuses entreprises friendly, cette marche sera la 10e du nom dans notre ville.
En 2016, nous avions appelé la classe politique à réformer la PMA et la procédure de changement d’état civil, ou bien à « dégager ». Malgré son médiocre bilan, la classe politique se pose désormais en gardien du troupeau, nous enjoignant à nous « rassembler » autour d’un très dévoyé « pacte républicain ». Sans céder à cette atmosphère anxiogène et aux injonctions électorales, nous marcherons fièrement le samedi 3 juin pour l’égalité des droits sur notre propre mot d’ordre : « Nous avons le sens de la famille ! ».
Par notre visibilité pacifique et colorée au cœur de la ville, et par nos revendications, nous voulons porter haut la conception majoritaire et ouverte de la famille en totale opposition avec l’idéologie mensongère et réactionnaire véhiculée par La Manif Pour Tous, qui ne reconnaît pas comme « vrais parents » les parents des enfants adoptés ou de couples homoparentaux, et traite les enfants comme du bétail en exigeant de l’Etat qu’il en assure la « traçabilité ». Nous militons au contraire pour la reconnaissance respectueuse et bienveillante de toutes les formes de famille et de filiation.

Affiche officielle · Marche des Fiertés 2017

Ce dimanche 7 mai, nous devrons départager une homophobe et xénophobe virulente (qui plus est héritière d’un parti historiquement haineux à l’égard de nos communautés LGBTI) et un candidat beau-parleur non acquis à l’égalité des droits. Quoiqu’il advienne, notre mobilisation repartira de plus belle avant les élections législatives. Nous attendons des candidat·e·s la plus grande clarté programmatique en matière de lutte contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, et sur leur conception de la famille. Après ce cycle électoral, nous interviendrons auprès des nouveaux·elles représentant·e·s pour préserver et renforcer les acquis du mariage pour tou·te·s et faire entendre nos propositions de bon sens, majoritaires dans la population, et notamment :

  • l’ouverture de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) à toute personne en mesure de procréer ;
  • le changement d’état civil libre et gratuit, en mairie ;
  • l’arrêt des mutilations sur les enfants intersexes ;
  • un système transfusionnel qui assure à la fois sécurité des receveurs et égalité des donneurs ;
  • une politique ambitieuse de lutte contre les LGBTI-phobies et le sexisme à l’école et dans les entreprises ;
  • une politique de protection à l’égard de toutes les personnes LGBTI contraintes de quitter leur pays d’origine en raison des persécutions, voire des meurtres d’État.

Malgré un contexte rendu difficile par l’état d’urgence et par les nostalgiques du vichysme, dans lequel l’Etat devra prendre ses responsabilités pour assurer notre sécurité, cette 10e Marche des Fiertés de Nancy sera fidèle à sa tradition : combative, festive, colorée et ouverte à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans l’égalité des droits !
* Couleurs Gaies (Centre LGBT de Metz), Honneur aux Dames (principale association lesbienne de la région), www.jeanpierrehumblot.fr, Contact Moselle, Association Culturelle des Gays et Lesbiennes Sourd·e·s de France (ACGLSF), Collectif Debout!, Fédération nationale des Centres LGBT, AIDES, CGT Lorraine, CFDT Lorraine, UNEF Lorraine