Équinoxe relance Laurent Hénart sur la lutte contre les haines anti-LGBTI

NANCY, le 15 juin 2020 – Les associations LGBTI et alliées de Nancy et les candidat·es de plusieurs listes électorales ont planché sur la future politique de Nancy contre les LGBTI-phobies. Si Laurent Hénart s’est lui-même mis au ban de ces discussions avant le premier tour, Équinoxe lui propose par un courrier public de travailler ce dossier municipal avant l’échéance du 28 juin.

Les associations LGBTI+ de Nancy avaient pris au sérieux l’exercice démocratique des élections municipales. Réunies régulièrement, elles ont planché sur un plan de lutte contre les haines anti-LGBTI : 9 mesures d’urgence, avec un axe fort autour des questions de santé publique. (lien)

Les listes conduites par Mathieu KLEIN, Laurent WATRIN et Nordine JOUIRA se sont pliées à cet exercice démocratique. Seul Laurent HÉNART n’a pas pris la peine de répondre, alors qu’il claironnait son engagement pro-égalité sur la Page Facebook institutionnelle de la ville pour le 17 mai (journée internationale de lutte contre l’homophobie et les haines anti-LGBTI).A quelques semaines du second tour de scrutin, Équinoxe a donc pris l’initiative d’un courrier public, pour rattraper cet “oubli” : nous lui avons renvoyé le questionnaire rédigé conjointement par AIDES Nancy, l’Association Nationale Transgenre, Équinoxe et la jeune délégation lorraine de SOS Homophobie.

Contact presse – Kévin GALET (Président)